Trading de Paires

Description

Le trading de Paires est une stratégie de type swing trading qui essaie de générer des profits sur la base de trades à faible risque. Le trading Achat/Vente est un autre nom donné à la stratégie trading de Paires car chaque trade consiste en deux positions, une longue et une short. Ces deux positions peuvent être prises toutes deux sur des actions ou une sur une action et l’autre sur un indice (de marché ou sectoriel). La grande majorité des investisseurs institutionnels est engagée dans ce type de stratégie de trading. Les Hedge funds proposent toujours la stratégie de trading de Paires dans leur offre de produit.

Le trading de Paires consiste à détecter 2 instruments dont les cours évoluent en tandem. Ces instruments sont corrélés. Quand à un certain moment leur cours n’évolue plus dans le même sens (ex : un évolue à la hausse et l’autre à la baisse, ou un évolue fortement à la hausse pendant que l’autre n’évolue que très peu), les traders comprennent que cette dé-corrélation n’est que temporaire. La probabilité que les deux instruments retournent à leur relation habituelle et qu’ils évoluent de nouveau en tandem est haute. Lorsque la diversion apparait, les traders vendent, donc le contrat a évolué au plus fort et ils achètent le contrat le plus faible.

Un trading de paire est basé sur la relation de corrélation qui existe entre deux instruments. L’évolution du marché est dans cette stratégie d’une importance secondaire. C’est pour cette raison que certains investisseurs appellent cette stratégie "market neutral trading".

La stratégie en détail

Les investisseurs institutionnels ont de nombreux moyens sophistiqués pour détecter des paires intéressantes (ex : betas et d’autres bases de données de corrélations). Cette mine d’informations est moins accessible aux investisseurs privés. Toutefois, en faisant appel au bon sens et en utilisant quelques outils, l’investisseur privé peut déjà aller loin. La logique indique qu’il existe des catégories d’instruments dans lesquelles des paires corrélées apparaissent plus fréquemment. Ces catégories sont des actions d’un même secteur (ex : 2 constructeurs automobiles) et une action par rapport à son secteur ou un indice de marché. Nos deux plateformes de trading, WHS ProStation et WHS FutureStation, contiennent des outils pour le trading de paires.

 

Afin de visualiser les relations entre les 2 instruments, il suffit de diviser le prix de l’un par le prix de l’autre. Ce principe est appelé force relative. Dans nos deux plateformes de trading, la force relative peut être tracée. Dans cette impression d’écran, nous voyons la relation entre Air France et l’indice de marché CAC40 sur les 12 derniers mois. Le trader est intéressé par des périodes pendant lesquelles la corrélation est forte. Pour être significatives, ces périodes doivent au moins être d’une durée de 2 à 3 mois. Pendant ces périodes, la force relative doit évoluer latéralement dans une fourchette étroite. Dans l’exemple d’Air France et du CAC40, la période oct-nov-dec 2009 (canal de tendance vert)  répond à ces critères.


 

Une fois que la période, pendant laquelle la force relative évolue latéralement pendant au mois 2 à 3 mois a été trouvée, le temps d’attente pour un signal d’entrée (break-out) commence. Le break-out doit être suffisamment fort, au moins à la hauteur du canal de tendance (zone grise). Dans l’exemple d’Air France et du CAC40, un break-out se produit à la fin du mois de janvier 2010 (cercle rouge). Le graphique montre qu’Air France a dépassé de loin l’indice CAC40. Le trade se compose d’une vente sur l’action Air France et d’un achat sur le CAC40. La position sur le CAC40 est clôturée avec une petite perte (flèche verte). Celle-ci est compensée par le profit généré sur la position de vente sur Air France (flèche rouge).


Dans le prochain exemple prenons l’un contre l’autre, 2 géants du secteur pharmaceutique, à savoir Novartis et Glaxo. Pendant 6 mois, la force relative a évolué latéralement dans une fourchette étroite (canal vert). Tout à coup, Novartis a accéléré sa hausse alors que le cours de Glaxo a quant à lui diminué.  On assiste à un break-out au niveau de la force relative (cercle rouge), ce qui nous amène au trading de paire. Glaxo est donc l’instrument à acheter et Novartis l’instrument à vendre. Comme prévu, les cours de ces deux sociétés évoluent par la suite l’un vers l’autre et un profit est réalisé sur les deux contrats, la position longue sur Glaxo (flèche verte) et la position de vente sur Novartis (flèche rouge).

 

 

 

Dans le prochain exemple, appliquons la stratégie de trading de paires : Adidas contre l’indice de marché allemand, le DAX. Pendant 5 mois, la force relative a évolué latéralement à l’intérieur d’une fourchette étroite. Tout à coup, Adidas a significativement surpassé l’indice DAX. La performance d’Adidas est telle que cela amène à un break-out au niveau de la force relative (cercle rouge). Adidas peut être vendu contre une position longue sur l’indice DAX. Comme prévu, on observe par la suite qu’Adidas cède du terrain. Un profit est ainsi réalisé sur notre position de vente sur Adidas (flèche rouge). La position longue sur le DAX est clôturée sans profit, ni perte (flèche verte).



Il est possible d’utiliser des indicateurs supplémentaires pour confirmer la survenance d’un break-out de la force relative. A cette fin, les indicateurs MACD et Slow Stochastics ont été intégrés. L’impression d’écran ci-contre montre le break-out de la force relative qui coïncide avec des croisements dans le cas de nos deux indicateurs MACD et Slow Stochastics (note : les croisements se produisent au-dessus de la ligne de 80). Ces indicateurs peuvent également jouer un rôle dans la décision de clôturer les positions ouvertes.

 

Attention : Il est important dans le trading de paires que les deux positions prises aient la même taille en terme monétaire. Si une position a une valeur de £ 10.000, l’autre position doit être le plus proche possible de ce montant. Si vous travaillez sur des actions qui sont cotées en devises différentes, vous devez prendre en compte le taux de change pour calculer et comparer la taille de chaque position. De plus, gardez à l’esprit que travailler sur différentes devises peut aussi influencer le résultat net du trade.

Notre plateforme de trading avancée WHS FutureStation comprend un outil très utile appelé : compound symbols. Cet outil permet au trader de tracer la force relative d’une paire en temps réel. Le trader peut tracer un canal de tendance horizontale directement sur le graphique et placer une alarme au niveau du break-out.

Conclusion

Le trading de paires a une place assurée dans l’offre de stratégie mise en place par la plupart des investisseurs institutionnels étant donné les profits potentiels et le faible risque pris sur les trades placés. Le trading de paires consiste à prendre deux positions liées, une longue et une short. Les profits et les pertes sont une conséquence du mouvement des deux cours. L’évolution globale du marché est moins importante. Nos plateformes de trading WHS comprennent toutes deux des outils gratuits pour la mise en place du trading de paires.